L’intelligence artificielle SOPHiA accélère la lutte contre le cancer grâce aux biopsies liquides

Sophia Genetics injecte de l'I.A. dans les biopsies liquides pour accélérer la détection précoce du cancer et surveiller l'efficacité des traitements 

CHICAGO, États-Unis, 6 juin 2017:
Sophia Genetics, le leader mondial de la médecine basée sur les données, a dévoilé aujourd'hui à l’occasion de la réunion annuelle 2017 de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) une nouvelle solution alimentée à l'intelligence artificielle (I.A.) pour les biopsies liquides. Cette nouvelle application s’appuie sur le pouvoir analytique de SOPHiA, l'intelligence artificielle développée par l’entreprise, pour aider les cliniciens à diagnostiquer, traiter et surveiller le cancer plus tôt et plus efficacement en examinant l'ADN tumoral circulant (ctDNA) ou les cellules tumorales circulantes (CTC) présentes dans des échantillons liquides de patients (sang, urine, liquide rachidien cérébral).

Par rapport aux biopsies de tissus, les biopsies liquides permettent aux cliniciens d'effectuer des analyses de tumeurs solides et de tumeurs malignes hématologiques à différents stades afin de détecter et de surveiller l'efficacité des traitements ou la progression de la tumeur. Cette nouvelle approche représente également une alternative plus rapide et moins invasive pour les patients.

L’absence de solution analytique standardisée susceptible de prendre en compte la différence de stabilité entre les échantillons et les faibles niveaux de ctDNA a longtemps constituée un obstacle majeur à l'adoption généralisée des biopsies liquides dans les hôpitaux. SOPHiA résout ce problème en proposant une approche standardisée d'analyse de l’ADN pour les tests de biopsie liquide, s’appuyant sur le réseau de 300 hôpitaux dans 50 pays utilisant déjà SOPHiA pour l'analyse de données génomiques. Même avec de faibles taux de ctDNA, SOPHiA fournit des informations indispensables sur le profil des tumeurs, directement à partir d'échantillons liquides.

L'une des premières utilisatrices de SOPHiA pour les biopsies liquides, le Pr. Léa Payen-Gay, co-investigatrice au sein du programme CIRCAN (“CIRculating CANcer”) au laboratoire des Hospices Civils de Lyon, en France, a expliqué: "SOPHiA représente une précieuse économie de temps et de ressources et sert d'excellente référence pour notre laboratoire car elle détecte et valide une liste très complète de variants. La plate-forme analytique de la société, SOPHiA DDM, est conviviale et facile à naviguer, ce qui permet à un utilisateur d'être rapidement en routine".

Plutôt que d'attendre des mois pour détecter des changements en s’appuyant sur une analyse d'imagerie, SOPHiA permet aux cliniciens de surveiller la progression des tumeurs avec une précision remarquable à partir d'un simple test sanguin. Cette analyse plus rapide et plus précise élimine l’anxiété excessive résultant de réponses biaisées ou peu claires aux traitements lourds, rendant ainsi les contrôles réguliers moins stressants et pénibles pour les patients. La nouvelle application de SOPHiA pour les biopsies liquides est également disponible pour les essais cliniques, permettant d'identifier les patients les plus susceptibles de bénéficier de nouveaux traitements.

Pour faciliter l'interprétation de tous les variants génétiques détectés par SOPHiA dans l'ADN tumoral circulant, les résultats des analyses sont présentés dans l'OncoPortal, une interface dédiée aux tumeurs solides et aux tumeurs malignes hématologiques, à laquelle les experts peuvent accéder via la plate-forme analytique de l’entreprise SOPHiA DDM. OncoPortal identifie les associations entre les variants dans les gènes humains, la cause de la maladie, sa progression, l'efficacité du traitement et sa toxicité, pour aider les cliniciens à mieux exploiter les données analysées par SOPHiA afin de fournir des soins personnalisés aux patients.

Jurgi Camblong, CEO et co-fondateur de Sophia Genetics, a commenté: "En appliquant le pouvoir analytique ultraperformant de SOPHiA aux biopsies liquides, les cliniciens peuvent maintenant exploiter l'intelligence collective de plus de 300 hôpitaux pour mieux diagnostiquer, soigner et surveiller le cancer de façon moins invasive pour les patients. Désormais disponible pour les tests de tumeurs directement à partir d'échantillons sanguins avec l'ADN tumoral circulant, SOPHiA a le potentiel d’améliorer la vie de milliers de patients, en donnant accès aux cliniciens à la technologie la plus avancée pour le diagnostic du cancer et l'identification de traitements efficaces ".

Newsletter

Subscribe to our mailing list

* required
Which information would you like to receive ?

Latest news

UNESCO Forum in Morocco to Examine Artificial Intelligence Challenges
Read more

L’intelligence artificielle a besoin de la confiance humaine
Read more